Au Royaume-Uni, les utilisateurs de Safari pourront porter plainte contre Google

En février 2012, un chercheur avait levé le voile sur les pratiques de Google et d'autres régies publicitaires pour forcer le ciblage. Ces derniers avaient volontairement modifié le code de leurs publicités afin de passer outre les paramètres de confidentialité du navigateur Safari sur iOS et Mac OS X. Par défaut le navigateur rejette effectivement tous les cookies tiers.

Google avait dû s'expliquer devant la justice et sur cette collecte qui a duré 9 mois. Le géant californien fut finalement condamné à payer la somme de 17 millions de dollars . La société a également dû essuyer une amende imposée par la Federal Trade Commission et par 38 états différents.

Mais les utilisateurs ne souhaitent pas en rester là. Selon la BBC , au Royaume-Uni, Google vient désormais de perdre une nouvelle bataille devant une cour d'Appel. Celle-ci a effectivement estimé que les plaignant seronts en mesure de déposer leur dossier. Cela concerne tous les utilisateurs de Mac, d'iPhone et d'iPad en l'été 2011 et le printemps 2012.

En 2012, plusieurs utilisateurs américains avait déjà déposé une plainte commune à l'encontre du géant californien ayant fait usage de leurs informations personnelles. En janvier 2013, Google avait déjà souhaité annuler un recours collectif aux États-Unis.